Les nuisibles

Termites

Longueur pouvant atteindre 30 mm; yeux en forme de haricots; deux paires d’ailes membraneuses, les ailes postérieures étant plus petites que les ailes antérieures et reliées à ces dernières par une rangée de petits crochets; ailes au repos repliées longitudinalement; pièces buccales adaptées à la mastication et au léchage; surface dorsale du premier segment thoracique se prolongeant en arrière par un petit lobe qui recouvre la base de l’aile avant; abdomen rétréci à sa base; métamorphose graduelle avec des stades différents d’œuf, de larve, de nymphe et d’adulte; fait typiquement partie d0un système social complexe (sous famille: Vespinae).

Souris

Les adultes mesurent généralement 60 à 90mm de long. Ils ont une queue de 80 à 100 mm et pèsent au maximum 15 g à 33 g.
Excréments : en forme de grains de riz et de 3 à 6mm de long.

Rats noirs

Les adultes mesurent généralement 180-230mm avec une queue allant de 180-240mm.
Ils pèsent 120-300g.
Fientes : 12mm de long et se terminent en pointe.
Malgré son nom, le rat noir est généralement noir à brun clair.

Puces

Les espèces de puces les plus importantes sont la puce de l’homme, la puce du chat et la puce du chien qui tourmentent l’homme et les animauix domestiques. Les puces vivent à proximité de leurs hôtes, dans la poussière, les ordures, les fentes, les planchers, les tapis, les murs en argiles, etc. elles ont besoin d’une forte humidité pour se développer ; un temps sec leur est défavorbale. les puces sucent le sang. Leurs puqûres font enfler la peau et causent des démengeaisons. la puce de l’homme transmet le ténia tandis que la puce du rat transmet le typhus et la peste.

Moustiques

Tête sphérique, dont une grande partie de la surface est occupée par des yeux composés
Une paire d’antennes environ trois fois plus longues que la tête, quelque peu soyeuses chez la femelle et complètement touffues chez le mâle
Également sur la tête, une paire de palpes, une sur chaque côté de la trompe, lisses chez la femelle, recouvertes de touffes de poils chez le mâle.
Pièces buccales formant une longue et fine trompe saillante, conçue chez la femelle pour perforer
Une seule paire d’ailes membraneuses qui portent de minuscules écailles le long des nervures, ainsi qu’une frange d’écailles le long du bord postérieur.
La nervation des ailes est également typique, avec 6 nervures longitudinales, parmi lesquelles la deuxième, la quatrième et la cinquième sont fourchues
Tarses possédant cinq articles.

Mouches

La mouche domestique est un insecte diptère largement répandu dans le monde associé aux activités humaines. Les mouches se reproduisent dans dans les endroits chauds et secs. Les adultes se nourrissent de déchets végétaux et animaux, mais aussi de sueur et de fèces. Elles pondent des centaines d’œufs dans les déchets organiques en décomposition où les asticots demeurent pendant leurs stades de développement. Dans le monde entier, les mouches jouent un rôle important en tant que vecteurs de germes de différentes maladies qu’elles transmettent à l’homme et aux animaux(dysenterie, typhoïde, choléra, salmonelles.

Mites

Envergure: 20 à 25 mm
Ailes supérieures avec une bande intérieure oblique et irrégulière, tachetée ou striée
Absence de bande claire le long du bord intérieur; liseré extérieur sombre.

Guêpes

Longueur pouvant atteindre 30 mm
Yeux en forme de haricots
Deux paires d’ailes membraneuses, les ailes postérieures étant plus petites que les ailes antérieures et reliées à ces dernières par une rangée de petits crochets ; ailes au repos repliées longitudinalement
Pièces buccales adaptées à la mastication et au léchage
Surface dorsale du premier segment thoracique se prolongeant en arrière par un petit lobe qui recouvre la base de l’aile avant
Abdomen rétréci à sa base, donnant l’apparence de la “taille de guêpe“
Métamorphose complète, avec des stades différents d’œuf, de larve, de nymphe et d’adulte
Fait typiquement partie d’un système social complexe.

Fourmis

Les fourmis appartiennent à l’ordre des hyménoptères (ailes membraneuses). Environ 15 000 espèces sont répertoriées dans le monde. En France quelques 180 espèces ont pu être identifiées. Les 3 principales espèces sont la fourmi d’Argentine, la fourmi noire et la fourmi pharaon. Les nuisances sont de plusieurs natures : pollution des aliments, dégradation du cadre de vie, phobie de la prolifération des insectes, contamination par des germes pathogènes, pullulation de pucerons élevés par des fourmis pour se nourrir de leur miellat, dégâts sur les structures : bois et isolants.

Blattes

Longueur : de 10 à 15 mm à l’âge adulte
Couleur : brun tirant sur le jaune, avec deux marques longitudinales de couleur noire sur le pronotum
Les ailes des deux sexes sont bien développées ; peut facilement grimper sur des surfaces verticales rugueuses ou polies.

Punaises de lit

L’appellation punaise des lits peut désigner plusieurs espèces d’hétéroptères de la famille des Cimicidae. Cimex lectularius est l’espèce la plus répandue. Les punaises des lits craignent la lumière. Pendant le jour, elles se cachent dans les fentes et les fissures, dans les meubles, les bois de lits, les matelas, derrière les papiers peints, les plinthes, etc. C’est également là qu’elles se reproduisent.

Acariens

Les acariens appartiennent à l’embranchement des arthropodes. Ils ressemblent à de minuscules araignées. Leur taille microscopique inférieure à 1 mm (de 0,2 à 0,9 mm) les rend difficilement identifiables à l’œil nu. Effectuant leur cycle biologique sur les parties aériennes des végétaux pour bon nombre d’entre eux, certains sont nuisibles aux végétaux de par leurs piqûres, dépréciant le feuillage.

On distingue principalement 3 grandes familles d’acariens, dont :
Tarsonemidae
Tetranychidae
Eriophydae